Marcel Van

Un coeur à coeur avec Jésus

08 septembre 2006

Jésus trace l'avenir des enfants morts sans baptême !!

3Van (l' Apotre des enfants) : A l'heure de l'oraison, ce soir, méditant de nouveau sur la bonté de DIEU envers les enfants, je me suis rappelé les paroles que Jésus m'a adressées auparavant au sujet des enfants non encore baptisés.... Mais j'étais très inquiet, me demandant si c'était bien là une réalité ou tout simplement un rêve de mon imagination. Alors, Jésus est venu aussitôt me délivrer de cette inquiétude en me disant clairement :

Jésus : Ce n'est pas là un rêve de ton imagination mais bien une doctrine qui, comme je le veux, doit être reconnue comme vraie par la Sainte Église. Oui, je veux que la Sainte Église, Mère bonne et génereuse, tende ses bras pour accueillir ces petits et les admette en nombre de ses enfants, comme beaucoup d'autres qui ont eu le bonheur de recevoir le baptême.
Si en raison des circonstances, ils n'ont pas pu recevoir le baptême comme les autres, ils ont quand même un droit à le recevoir.
De plus, c'est le péché originel qui les
empêche de jouir de la grâce sanctifiante. Or, en vertu de mes mérites, le péché originel a été largement expié.
En outre, j'ai donné à
l'Église le pouvoir de retenir et de remettre le péché; alors pourquoi l'Église n'aurait elle pas le pouvoir suffisant pour remettre le péché originel de ces enfants, même si en raison des circonstances ils ne peuvent recevoir le baptême comme les autres enfants ?
Si l'Église le veut, ces enfants sont purifiés aussitôt, car l'Église est la seule sur la Terre à posséder ce pouvoir.
ndsc1Par concéquent, en ce domaine, aucune puissance spirituelle ne peut s'opposer à son autorité,
même si des parents sans religion ne voulaient pas que leurs enfants jouissent de la grâce de la rédemption; car dans ce cas, la volonté des parents serait injuste à l'égard d'un enfant innocent qui n'a pas encore l'usage de la raison.
C'est pourquoi la Sainte Église peut exercer librement son autorité, et rien ne peut lui résister"
Petit frère, reste en paix. Ce que je t'ai communiqué n'est pas une chose qui doive
t'inquiéter, mais bien un point de doctrine que je veux révéler à mon Épouse vénérable, la sainte Église.
Van : Alors pourquoi les saints docteurs, comme Saint
Thomas ont ils soutenu une opinion contraire ?
Jésus : Une opinion et une révélation sont deux choses différentes.
Van: Ainsi, n'as tu pas l'impression de mépriser saint
Thomas pour avoir soutenu une opinion érronée ?
Jésus : Pas du tout, petit frère. je ne dis pas que c'était une opinion erronnée, mais bien une vérité qui n'était pas encore connue. C'est pourquoi je veux la
révéler afin que l' la reconnaisse publiquement. Ne te trouble pas;
Je suis la Vérité. Continue à me suivre, sans craindre de jamais de t'égarer.
Van : Oui mais s'il n'y a aucun signe extraordinaire pour manifester ces choses, alors...

Jésus : Te rappelles- tu, petit frère, ce que j'ai dit autrefois à mes apôtres " Laissez venir à moi les petits enfants, car le royaume des cieux leur appartient" 41Est ce que ces paroles dites ce jour là ne concernaient que les enfants qui se trouvaient alors présents ou encore tous les autres enfants à venir ?
Le signe extraordinaire qui dépasse toute imagination, c'est la bonté infinie de DIEU en trois personnes.


Commentaires

    Les limbes

    Certes. Depuis Vatican II on n'en parle plus mais personnellement je ne crois pas que le Bon Dieu soit si mesquin d'envoyer des innocents a perpétuiter dans un pseudi purhgatoire et les priver éternellement du Paradis pour le simple fait de ne pas avoir été baptisés.
    Soyons logiques et sérieux-

    Posté par Moncaire, 12 novembre 2006 à 20:43
  • les limbes

    Dieu a-t-il fait le monde? ou est-ce l'homme qui, parce qu'il est intelligent, aurait plein pouvoirs sur sa vie et sa destinée?
    La question a déjà été posée à Job. Et on connaît la réponse.
    C'est Dieu qui fait notre destinée. Et au nom de sa justice et miséricrde. Par conséquent, si Jésus confirme ce qu'enseigne l'Eglise depuis toujours, il n'y a plus aucune raison d'émettre de doutes.
    Oui, les Limbes existent. Pour tous ceux qui sont hors baptême. D'où la responsabilité des parents envers les petits enfants, et la responsabilité des missionnaires qui doivent avoir à coeur d'aller enseigner et baptiser.
    S'il n'y avait que le sens de la justice et miséricorde humaines, y-aurait-il selement un paradis?...
    Les limbes ne sont pas un pseudo purgatoire,mais un lieu neutre. Sans joie, mais sans souffrances non plus.
    Ce qui compte en toutes circonstances, c'est l'intention, la disposition du coeur, la volonté de recevoir le baptême et de faire les commandements de DIEU? et non pas de créer son propre bonheur, comme on le sent ou le perçoit. Si c'est cette disposition d'esprit qui est première, on risque de se servir de Dieu et non de Le servir... Ce qui est très grave....

    Posté par Tante Claire, 18 mars 2007 à 17:33

Poster un commentaire