Marcel Van

Un coeur à coeur avec Jésus

22 juillet 2007

"Petit frère, avec cette méthode, tu pourras, tout en te reposant, faire continuellement oraison".

Van : Je me rappelle qu'un jour alors que je n'avais absolument rien à dire au petit Jésus, je ne cessais de le regarder, rempli de dégout, essayant de méditer, mais sans savoir comment m'y prendre.

Me voyant dans cet état, le petit Jésus m'appela pour m'apprendre une manière de me divertir avec lui.  Il me dit d'abord de regarder le banc et il ajouta, dis " Jésus, je t'aime dans le banc".  Il me dit ensuite de regarder tout ce qui se trouvait dans l'oratoire et de répéter pour chaque chose.

" Jésus, je t'aime dans ...La poussière, dans la mouche,dans la vitre, dans le pied du banc, dans la fleur, dans la plante, dans le pot de fleurs, dans la terre que contient le pot, dans l'étagère où il est placé, dans la brique, dans la colonne; je t'aime dans l'oiseau, dans le chant de l'oiseau, dans la grenouille, dans la rainette blanche, dans le cri de la rainette, dans l'avion, dans l'auto etc.."

20Pendant Jésus m'enseignait cette lecon, j'avais bien envie de rire et j'étais très distrait. J'eus alors la distraction suivante : je me disais que s'il m'était donné d'enseigner aux enfants, je ferai telle et telle chose pour les choyer. Alors le petit Jésus m'invita à dire " Je t'aime dans mes petits frères qui s'amusent !!"

Enfin, le petit Jésus me dit  " Petit frère, tu peux toujours te servir de cette méthode et, ainsi, tu pourras, tout en te reposant, faire continuellement oraison". De plus, cette méthode t'aidera à ne jamais commettre de faute dans tes distractions; là où l'esprit t'entraine, là aussi te conduit ton amour, de sorte que je suis aimé de toi en tout lieu ..."

Depuis lors, quand je n'ai rien à dire, j'utilise cette méthode, mais j'ai bien envie de rire. une fois, j'ai dit " Petit Jésus, je t'aime dans la mouche" et lui de me dire en riant " Cette mouche sent très mauvais, elle est très sale et, pourtant, tu m'aimes quand même en elle réellement. En me consolant ainsi dans les choses très ordinaires, même dans un simple grain de sable, tu m'obliges à te suivre pas à pas pour te donner de mes baisers ..."

Marcel Van

Colloques 535

A ce 22 Juillet, nous souhaitons aussi une bonne fête à Sainte Marie Madeleine, l'Apôtre des Apôtres.

Olivier Prières - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    MERCI

    Oui, un grand merci Olivier pour ce site que je découvre.
    Van est mon petit frère de coeur ; je suis si heureuse de partager avec vous sa spiritualité.
    continuez à nous nourrir de ses écrits.

    Posté par Virginie, 23 juillet 2006 à 18:18
  • Pourquoi lui ?

    Bonsoir
    Je te remercie pour ton mot gentil mais j'avoue que je suis curieux de connaitre de ta part comment tu es arrivée jusqu'à Van.
    Parce que tu sais bien que c'est un parfait inconnu qui est mort en prison au milieu de prisonniers comme lui.

    Maintenant et c'est certainement cela au fond qui me fait dire que tout est vrai, le bon DIEU quand il veut passer un message s'adresse toujours aux "moins que rien" par exemple les apotres Pierre, Jean, André ( des pécheurs incultes avec pleins de défauts ), Bernadette ou les tourtereaux de Fatima des pauvres parmi les pauvres et ignorants ( souvenez vous Bernadette ...)

    Cette fois et une fois de plus, DIEU en Jésus confie un trésor à un raté quelqu'un qui voulait être prêtre et qui a été refoulé par l'église.
    Ce raté n'aura qu'une place de servant voir d'homme de ménage et en plus dans ses écrits, il prouve que c'est quelqu'un qui doute et qui exprime constamment son manque de foi, ses peurs, qui se plaint tout le temps.... bref ce n'est pas un colosse de la foi comme certains saints.

    Pourquoi lui ?

    Parce que c'est un faible,je pense, un petit parmi les petits et Jésus l'a choisi comme prophéte pour des raisons que nous ne pouvons pas expliquer.
    Mais dans ses dialogues avec Van, Jésus explique en fait jusqu'où il va avec les touts petits, les humbles.

    Il donne à comtempler la profondeur de son Amour.

    Et celui là, ce petit qui a tout reçu par pitié et amour de Jésus nous dévoile comment il est devenu ensuite certainement un saint.

    Olivier

    Posté par Olivier, 23 juillet 2006 à 21:35

Poster un commentaire