Marcel Van

Un coeur à coeur avec Jésus

10 janvier 2008

L'Eglise se porte mal en France

Isabelle m'écrit : "En tant que catholique née au moment du concile (28 09 65), je peux témoigner du mal qu' a fait ce prétendu "esprit du concile", en France......Pendant quelques années, ils sont allés avec moi, dans les églises "modernes", et en ont retiré un profonde tristesse de voir à quel point la sainte liturgie a été dénaturée.."

m_Saint_cur__d_Ars1C'est peu de le dire !!
J'ai 45 ans et j'ai été élevé dans la Foi catholique depuis ma jeunesse.
Dans les années 60, la rigueur dans l'Eglise était de mise, le silence à la messe aussi.
Avant Noël, c'était tout le village qui se confessait ou presque.
La messe de minuit durait 2 H, commençait vraiment à minuit et les chants traditionnels alternaient avec les prières en grégorien.
On n'osait à peine regarder le prêtre que l'on appelait M l'abbé. Un signe de sa part et on accourait, on obéissait aussi et vite, même les adultes..
Je rappelle que j'étais dans un village de 400 habitants dans la Somme.

10 ans après, l'Église était vide de moitié au moins.
La chorale était vide aussi , enfin presque, puisqu'elle avait été squatté par une famille moderniste avec le père qui jouait de la guitare et la mère qui s'acharnait à ne  chanter que les nouveaux cantiques modernes.
Le curé s'acharnait aussi à n'utiliser que le français et surtout pas le canon romain de la 1ere prière eucharistique ..
Le modernisme était en marche au pas de charge.
Les fidèles aussi courraient et ne revenaient plus.

5 ans encore après, cette famille quitte l'Eglise, ca tombait bien puisque plus personne ne venait à la messe ou presque (c'est d'ailleurs, l'époque où ma mère a laché ..) , le prêtre avait 10 paroisses et la messe passait à toutes les 2 semaines, puis toutes les 3..  4, 7. Aujourd'hui, c'est une tous les 4 mois et en semaine. (tout cela pour que l'Eglise ne soit pas déclassée ..)
Plus aucune confession, jamais de messes prenantes, seulement quelques femmes veuves qui pleurent encore leurs maris et quelques résistants qui se disent qu'il faut tenir, coute que coute !!

L'Eglise a presque disparu en France, il ne faut pas nous voiler la face.
La fréquentation actuelle, qui est très faible, est composée de personnes peu ferventes, qui ne mettent pas en oeuvre le catéchisme de l'Eglise catholique, les enfants n'apprennent pas non plus le catéchisme.
On a remplacé le catéchisme par le caté, c'est à dire par des dessins beta et des parlotes inutiles.
Qui apprend encore le credo dans sa jeunesse ?
Même le pater ou l'avé ne sont pas appris !!
Es ce que les enfants se confessent ?
Une fois, je pense et c'est la dernière fois pour beaucoup !!

Qui se confesse encore avant les grandes fêtes ?
Personnellement, quand je vais à la confesse dans des villes où il y a 400 personnes à la messe, nous sommes 10...
Qui prie encore le rosaire ?
Qui prie encore le sacré coeur ?
Bref, la pratique religieuse fervente en France ne concerne pas plus en fait de 100 000 personnes, vous savez, c'est à dire 0,2% de la population.

CureMaintenant et pour ceux qui vont encore à la messe, nous avons le droit au défilé chaque dimanche des personnes qui viennent baptiser leurs enfants, alors qu'ils ne vont jamais à l'Eglise, le prêtre bien sur, n'oublie jamais de faire applaudir l'assistance.
On s'embrasse pendant l'Agnus Dei en souriant béatement à ses voisines alors que notre coeur devrait être à la prière.

Les sermons, pardon les homélies, parlent du monde d'aujourd'hui, de l'œcuménisme, des qualités des autres religions chrétiennes mais recommandent que très rarement, d'aller se confesser, de prier le rosaire (alors que Marie l'a presque hurlé à chaque apparition !!)

L'œcuménisme concerne bien sur en priorité les protestants, les juifs, les orthodoxes aussi mais moins parce que l'encens, ca ne sent pas bon et en tout cas, jamais la communauté traditionnelle bien sur, elles sont jugés intégriste !!
C'est écœurant, c'est à décourager les derniers qui tiennent encore !!

Le diable n'a pas si mal travaillé que cela, les résultats sont là !!

Olivier Le Pape Benoit XVI - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

    Espérance

    Bonjour monsieur,
    Votre description de l'Eglise de France et de son évolution est assez exacte.
    Seulement elle oublie tout ce qui se passe de positif depuis 15 ans : La création de congrégations nouvelles, charismatiques souvent,
    la suppression progressives des excès dans les messes, l'emploi de plus en plus fréquent du latin, la reprise de dévotions disparues, la volonté de "recentrage" de certains évêques : Monseigneur Rey n'est pas le seul, il y a monseigneur Cattenoz, monseigneur Centène etc ...

    Posté par jean_droit, 12 janvier 2008 à 07:39
  • humeur

    Ne voyez pas dans ma texte une critique absolue en l'Eglise mais de la nostalgie.
    Parfois quand je vois les personnes partir dès la communion prise à la messe ou arriver 1/4 H après le début de la messe, je me dis simplement que tout a bien changé.
    Sainte Thérèse de l'Enfant,priez pour nous
    Sainte Marie Mère de DIEU, priez pour nous
    Marcel Van, priez pour nous !!

    Posté par Olivier, 12 janvier 2008 à 14:27
  • Merci

    Je suis tout a fait d'accord avec ce que vs dites. C'est bien, merci, continuez !
    Parlons de l'avenir positivement, ce qui va fleurir, le beau, le bien, le vrai ! (N'est-ce pas sur le fumier que poussent les + belles roses ?)
    Loués soient Jésus Christ et Sa Très Sainte Mère !
    Fraternellement,

    Posté par Jérôme, 17 janvier 2008 à 21:52
  • L'Eglise se porte mal? elle est faite de chacun de nous, et j'en suis la première responsable!!! sans doute!! Arrêtons de regarder le mal. Dieu en voit pas son Eglise comme cela, il ne voit que le bien et le beau, quand nous serons aussi capable de ça, alors nous serons saints. Si mon voisin n'a pas la foi, ce n'est pas la faute à un Concile!!! mais peutêtre un appel à lui témoigner de la mienne de foi! Et je ne crois pas que Dieu nous demandera, quand nous arriverons devant Lui, si on est arriév à l'heure à la Messe. J'ai connu des gens très bien, qui s'appelait DE machin, à genou toute la messe, et connaissant toute la liturgie en latin, qui ne me saluait pas parce-que je n'étais pas noble. Dieu voit la beauté de nos coeurs, et notre bonne volonté. st Paul dit même que des païens iront au Ciel parce-que leur conscience est droite et leur bonne volonté n'est plus à prouver, alors que d'autres qui connaissent à fond la Loi, seront jugés bien plus sévèrement. Et le latin,autre débat, mais quand un Père parle à ses enfants, Lui glissera-t-il des mots qu'il ne comprend pas, ou Lui exprimera-t-il le plus simplement possible son Amour? Là encore Dieu ne nous demandera pas si on connaît le Credo en latin... croyez-moi!! sachons voir l'essentiel!!

    Posté par mathilde, 18 janvier 2008 à 13:16
  • Assistance aux messes

    Bonjour à tous,
    Cela fait bien du temps que les fidèles viennent en retard ou partent en avance.
    Dès les années 50 ce phénomène s'est amplifié.
    Il m'a paru qu'il régressait avec la messe Paul VI, plus courte.
    Mais tout aussi important est le comportement durant les messes.
    J'avoue supporter difficlement ces chrétiens qui sont des statues, incapales de s'incliner ou de s'agenouiller, qui n'ouvrent pas la bouche, qui ne chantent pas.
    Mais, heureusement, comme partout, il y a du mieux. Et puis nous pouvons donner l'exemple.
    Bon Carême à tous !

    Posté par jean_droit, 05 février 2008 à 14:34
  • Marie, reine de France

    Il ne faut pas avoir peur des constats, il faut être lucide, même si bien sûr nous devons voir ce qui se passe de beau et toujours témoigner de notre espérance. Surtout je pense, on peut équilibrer ce qui a été dit en disant que la pratique religieuse a baissé nettement, que la formation doctrinale aussi, mais que la soif de la vérité et de la Miséricorde ne s'est sans doute jamais faite sentir de manière aussi vitale qu'aujourd'hui : Les pauvres sont là et attendent l'invitation au festin des noces. Et puis derrière le bienheureux Marcel Van, il y a un sillage de lumière pour les âmes françaises spécialement qui ouvrent leur coeur à l'esprit d'enfance et au don radical de leur vie. La vierge Immaculée, reine de France veut régner dans nos coeurs...

    Posté par Jeanne Darque, 18 février 2009 à 20:12
  • Le Seigneur ne laissera pas mourir l'Eglise de France. Elle passera par bien des tribulations encore, mais elle va bientôt renaître de ses cendres et rayonner de l'Amour du Christ dans le monde...
    "Cette Eglise est Mon Eglise et Je la chéris. Elle a tout Mon Amour, parce que Je lui ai donné Ma Vie."

    Posté par Ancilla Domini, 23 juillet 2009 à 04:04
  • La barque est secouée

    Oui, la scène de la tempête apaisée nous montre l'Eglise en ces fins des temps. Regardez tous ces vents contraires à l'Evangile, toutes ces nouvelles doctrines qui soufflent à qui mieux mieux par les médias. C'est vrai l'Eglise prend l'eau, les vagues la submerge mais... Jésus est dans la barque. Et même l'Evangéliste nous dit qu'il dort sur un coussin pour nous montrer que Jésus est à la place du barreur. Donc, n'arrêtons pas de prier mais surtout, arrêtons d'avoir peur et de manquer de confiance en son amour. N'ayez pas peur nous a dit Jean-Paul II au début de son pontificat. Pourquoi céder à la panique ? Jésus ne nous a-t-il pas dit tout ce qui arriverai à la fin des temps ? Il nous a dit de relever la tête à ce moment là et non pas d'être comme des autruches qui se mettent la tête dans le sable pour ne pas voir....

    Dieu est Amour, il nous l'a montré en nous livrant son Fils unique. Ne cessons pas d'aimer nous aussi et arrêtons-nous de nous juger les uns les autres pour nous retirer mutuellement des pailles dans l'oeil alors que personne ne nous retire l'énorme poutre qui se trouve dans les nôtres. Ne jugez pas et vous ne serez pas jugé.

    Jean-Paul II était un inconditionnel de la prière du Rosaire. Il savait combien cette prière est puissante sur le coeur de Marie et par son intercession sur le coeur de son Fils Jésus.

    Le Satan a en horreur cette prière parceque c'est la prière la plus humble. Cette prière lui fait perdre de la force dans ses plans diaboliques.

    Alors, prenez ou reprenez le chapelet en famille, à l'école , en groupe de prière en le méditant avec le coeur et si vous le pouvez offrez à Jésus un jeûne qui vous donnera le pouvoir de chasser tous les esprits mauvais qui rodent dans le monde.

    En union de prières

    Philippe

    Posté par philippe, 05 octobre 2009 à 17:17

Poster un commentaire